La photo culinaire, conseils de base n°3

Du bon usage de votre appareil photo
niveau : initiation
1 – Le pied

Il nous manque un accessoire indispensable : le pied (ou trépied) !
Non, ce n’est pas un accessoire désuet, il va vous permettre de réaliser un cadrage soigné de votre photo et de le conserver tout au long du processus de réalisation et d’obtenir une image sans effet de bougé : puisque vous avez lu attentivement le premier article, vous allez utiliser la lumière naturelle.
Mais celle-ci risque de ne pas être assez puissante pour obtenir une vitesse d’obturation suffisante, ce qui va provoquer un flou de bougé.

Si vous n’avez pas de pied ou si votre appareil ne comporte pas de filetage standard pour le fixer ou enfin si vous ne voulez pas en faire l’acquisition, il vous reste une possibilité : prenez un point de repère au sol et en hauteur, pour retrouver votre point de vue. Dans la mesure du possible, trouvez un point d’appui stable pour vous appuyer lors du déclanchement. Une chaise peut vous aider à remplir ces deux fonctions.

2 – La focale

Utilisez une focale longue ou la position téléobjectif de votre zoom (zoom optique seulement, le zoom numérique ne sert à rien !). Vous aurez deux avantages :

  • Vous conserverez des perspectives agréables
  • Vous aurez une distance suffisante entre votre appareil et votre sujet pour travailler confortablement
3 – La sensibilité

Il s’agit de la sensibilité à la lumière de votre appareil; celle-ci s’exprime en degrés ISO. Plus elle est élevée, moins il faut de lumière pour une photo correctement exposée. En contrepartie, le bruit de l’image va augmenter : aspect granuleux, couleurs mal reproduites, etc.

C’est pourquoi il vaut mieux utiliser une sensibilité entre 100 et 400 ISO; la vitesse d’obturation risque d’être lente, raison de plus d’utiliser un pied !

4 – Les automatismes

Tous les automatismes des appareils photos sont conçus pour répondre à des situations courantes, ce qui n’est pas le cas d’une prise de vue culinaire ! Si vous êtes à l’aise avec les bases techniques de la photographie, je vous invite à passer en mode manuel. Sinon, vous serez sans doute obligé d’effectuer certaines corrections d’exposition.

Vérifiez bien que la mise au point se fait correctement sur la partie intéressante de votre sujet.

N’hésitez pas à déclancher pour vérifier que le résultat vous convient. Soyez critique envers vous même :  il est essentiel qu’à cette étape votre photo soit la plus proche possible d’un résultat optimal.

N’oubliez pas que votre logiciel de retouche ne fera pas de miracle : une photo ratée le restera !

A suivre…

Michel Leprêtre

, , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Laisser un commentaire